https://coril150.ca/wp-content/uploads/2018/01/iStock-623064726-150x150.jpg
https://coril150.ca/wp-content/uploads/2018/01/iStock-623064726.jpg

La page d’histoires de Coril 150 déborde de récits empreints d’un sens de communauté, de bénévolat et de fierté. Les histoires inspirantes abondent au sujet d’expériences canadiennes « authentiques », mais ce qui ressort par-dessus tout, c’est l’accueil chaleureux des gens de notre pays.

Un pays enrichi par le patrimoine de ses immigrants. Depuis plus de 100 ans, le Groupe d’entreprises Coril est témoin de la passion et de l’expérience des nouveaux arrivants en sol canadien.

Un des anciens vice-présidents de Loram était lui-même immigrant. David Gjøsund a grandi en Norvège et au Swaziland, ses parents étant missionnaires.

« L’une des rares professions qui s’ouvraient à moi sans aide financière, c’était la comptabilité. J’ai fait un stage chez le père d’un de mes amis, et il m’a hébergé chez lui. Mon revenu étant très, très minime, cela faisait mon affaire. Il fallait que je paie mes cours universitaires, mon logement, et d’autres dépenses. »

C’est en août 1978 que Gjøsund a émigré au Canada et qu’il a été frotté, pour la première fois, à un accueil digne de notre pays.

« Une hôtesse de l’air d’Air Canada m’a aidé. J’avais besoin de quelques dollars canadiens pour louer des écouteurs pour nos trois enfants, et je n’en avais pas. Elle me les a donc offerts. Je lui ai demandé sa carte et je lui ai écrit dès que j’ai pu la rembourser, tout en la remerciant énormément de sa gentillesse. J’ai toujours gardé sa carte. Je me souviens d’avoir été tellement impressionné de la façon dont les Canadiens accueillaient les nouveaux immigrants au Canada. »

La campagne Coril 150 tire à sa fin, et l’histoire de Gjøsund nous rappelle l’importance de célébrer notre nationalité et de rendre service aux autres au quotidien.
Quand nous mettons les frontières de côté, nous nous rendons compte que nous sommes une grande communauté. Au plaisir de connaître encore de nombreuses années de succès ensemble.

0

Related Posts