https://coril150.ca/wp-content/uploads/2017/02/Susan-and-Barbara-150x150.jpg
https://coril150.ca/wp-content/uploads/2017/02/Susan-and-Barbara.jpg

2016 a été une année de difficultés. En août ma meilleure amie, qui se trouve être ma mère, est tombée malade avec un anévrisme cérébral très soudain et sévère. C’est fin dimanche soir, quand j’ai dit à Stephen Mannix qu’il a vraiment aidé à atténuer le coup d’une situation de changement de vie en offrant ses condoléances ainsi que le congé de deuil qui m’a permis d’être aux côtés de ma famille dans un moment difficile. Je voudrais signaler que cela est arrivé le jour d’un déménagement de bureau que nous avons subi dans le cadre d’une fusion au sein du Groupe des sociétés.

Stephen et les autres de Triovest Inc. ont continué à vérifier sur une base quotidienne pour voir comment je faisais, comment ma mère était, et le reste de ma famille. Ils m’ont offert de l’aide chaque fois que j’en avais besoin et m’ont fourni des ressources pour aider ma propre douleur.

Ma mère était dans le coma pendant 3 semaines, suivie de mois de rééducation à Foothills Hospital. À ce moment-là, le travail avait continué à être compréhensif tout au long des difficultés, allant même jusqu’à me fournir une place de stationnement pour soulager la peine d’aller et venir du travail, de la maison et de l’hôpital.

J’étais nouveau au Coril Group à l’époque, donc avoir un tel sentiment de famille dans un milieu de travail que j’apprenais encore m’a fait croire que la compagnie avec laquelle je travaillais faisait vraiment partie d’une grande famille. Je peux le dire parce que non seulement les employés de Triovest se sont rassemblés pour offrir de l’aide et des condoléances, mais les gens d’autres sociétés du groupe Coril ont également communiqué avec moi. J’étais accablé de compassion, de sincérité et de soulagement en sachant que je n’étais pas seul.

Je remercie le groupe Coril d’être une grande partie de ma vie ainsi que la vie de tant d’autres Canadiens!

0

Articles connexes