https://coril150.ca/wp-content/uploads/2017/02/Jane-Taylor-X-Country-Skiing-150x150.jpg
https://coril150.ca/wp-content/uploads/2017/02/Jane-Taylor-X-Country-Skiing.jpg

Ce que je préfère au Canada et à Calgary en particulier, c’est notre proximité avec les montagnes et les activités sans fin qui l’accompagnent. Mon petit ami, TJ, et je suis allé ski de fond à Bragg Creek deux week-ends pour profiter du temps de chinook (un autre fav), les vues, et pour faire de l’exercice. Nous avions fait du ski pendant environ une heure, au cours de laquelle TJ a frappé un morceau de glace et effacé. Étant donné que j’apprécie la réputation que nous, Canadiens, avons d’être aimable, polie et toujours en train d’aider un ami, je me suis coupé de mes skis, je suis retourné vers lui et je l’ai aidé à sortir de la neige. Après que nous ayons retourné dedans, nous avons commencé sur la boucle de neige de Tom, un sentier avec une montée escarpée et une descente également raide. J’allais un peu trop vite, et un ski a fini dehors de la piste tandis que l’autre est resté dans la piste, résultant évidemment dans un accident de type de vente de yard. J’étais là, riant, pensant que TJ reviendrait la faveur et viendrait à mon secours, quand je le vois voler au-delà de moi en criant “Désolé J, allant trop vite, ne peut pas arrêter”. Je pense que le point de mon histoire est que les montagnes sont belles, je me sens tout à fait canadien, TJ peut avoir du travail à faire, et nous ne sommes pas très bons en ski de fond.

0

Articles connexes